Comment choisir son portique de jeux ?

Dès les beaux jours, tout le monde prend plaisir à regagner les espaces extérieurs. Les enfants apprécieront de pouvoir jouer sur un portique. Afin de garantir un amusement en sécurité, il est important de prendre en compte certains critères de choix.
Entre dimensions, matières et compatibilité avec l’âge des utilisateurs, nous vous expliquons tout pour acheter un portique de jeux adapté à vos besoins.

La taille du portique

Il est nécessaire d’anticiper, et de bien déterminer l’emplacement disponible à la pose du futur portique. Cette dimension induit la taille du portique lui-même, mais aussi celle de la surface utile à son utilisation.

Un espace suffisant doit être laissé disponible, à la circulation des personnes et au passage de la tondeuse. Il faut compter au minimum 2 m de pourtour, en ayant à l’esprit le dégagement avant et arrière, lors du fonctionnement des balançoires et agrès.

Ne songez même pas, à placer un portique sur du béton ou du carrelage, les chutes y seraient terribles. N’oubliez pas non plus que le portique doit obligatoirement être scellé au sol. L’aire de jeux pour enfant est idéalement installée sur de la pelouse, ou à minima sur de la terre recouverte d’écorces de pin. A moins que vous ne fassiez le choix d’un revêtement caoutchouc pour un espace confortable et ludique.

Quelle matière pour le portique de jeux ?

Les portiques sont soit en bois, soit en métal. Ce dernier est beaucoup moins cher et n’impose pas d’entretien. Il arbore souvent de jolies couleurs, malheureusement la rouille s’invitera inévitablement au bout de quelques années. Rongeant petit à petit la structure même du portique, la rouille et le problème numéro un de ce matériau. La légèreté du portique métal le rend facile à installer, principalement si vous ne pouvez pas compter sur l’aide de quelques amis.

Le bois quant à lui, dévoile son charme naturel. Il est très apprécié, d’autant qu’il s’adapte parfaitement à tous les styles de jardins. Afin de garantir sa longévité dans de bonnes conditions, vous devrez néanmoins entretenir votre portique en bois. Traitez-le contre l’humidité et les insectes régulièrement, pour garder un bois sain et solide.

À l’achat, prenez garde à sélectionner un portique en bois certifié classe 4, qui bénéficie d’un traitement de base en usine. Ayez à l’esprit le poids d’un portique en bois, autant pour son transport que pour sa manutention nécessaire au montage.

Choix d’un portique : âges et nombre d’enfants

Évidemment, votre besoin n’est pas le même si vous avez 2 ou 5 enfants. Le portique est tout de même un investissement durable, projetez vous un minimum à l’échelle de quelques années. Votre portique doit idéalement permettre à l’ensemble des enfants de jouer simultanément ou presque. Le tout dans une sécurité optimale et avec des agrès adaptés à leurs âges.

On s’accorde à dire qu’avant 3 ans, l’enfant ne devrait pas accéder en autonomie à un portique. Cela pourrait s’avérer très dangereux, au regard de la hauteur de certaines aires de jeux, de l’instabilité des agrès et des risques de chutes, d’un toboggan par exemple.

La hauteur globale du portique doit être relative à l’âge de ses utilisateurs. Les fabricants préconisent en général une estimation d’âge d’utilisation pour chaque modèle. Préférez à ce sujet, les portiques indiquant la norme S 54 – 100, celle-ci encadre la sécurité des jouets et décrit les consignes de surveillance et d’installation du matériel.

Les différents agrès pour portique

Il existe aujourd’hui une multitude d’agrès disponibles pour garnir votre portique bois ou métal.

  • La balançoire traditionnelle : en bois, plastique ou caoutchouc, sa simplicité à toujours autant de succès !
  • Le trapèze : de quoi ravir les amateurs de cirque, cette barre d’exercice est généralement en bois.
  • Les anneaux : ils permettent de multiples acrobaties à la force des bras. Ils sont en métal plastifiés.
  • Le face-à-face : soit simple soit en forme siège banquette, ce dernier est idéal pour accompagner les tout petits.
  • La balançoire nid d’oiseau : beaucoup plus originale et très rassurante avec son large fond textile. Elle ravit les petits comme les grands.
  • Le disque : un agrès qui s’utilise debout sous les pieds, ou assis entre les jambes.
  • Le siège bébé : très sécurisé, il englobe tout le corps de l’enfant et bénéficie de sangles d’attache.

Les plus grandes aires de jeux associeront un toboggan, un mur d’escalade, un filet à grimper et même une petite cabane. La limite est celle de votre budget, les premiers prix tournant autour des 200 € tandis que les plus grands portiques en bois pourront avoisiner 1000€ et même plus !