Quel cartable tann’s acheter pour la prochaine rentrée  ?

Les enfants grandissent chaque jour sans que ça nous perturbe vraiment. En tant que parents, ça nous parait anodin d’acheter des vêtements plus grands après chaque saison et des chaussures d’été et d’hiver avec à chaque fois une petite taille au-dessus. Mais dès qu’il s’agit du passage de l’école maternelle à l’école primaire, ça nous fait un choc ! On prend en pleine figure le temps qui passe et ça peut parfois être douloureux, surtout si on n’a pas la chance de voir notre petit ange au courant de la journée, mais seulement le matin et le soir à cause du travail. C’est comme si en un clin d’œil notre enfant était passé du stade du « petit bébé d’amour » au stade du « grand garçon » ou de la « grande fille » sans qu’on n’ait pu avoir le temps de s’en rendre compte et d’avoir vraiment pu ou su profiter de leur jeune âge et de leur insouciance.

Lorsque notre petit est à l’école maternelle, il n’a pas encore de devoirs, les allés et retours à l’école sont « légers », le petit sac ne contient qu’un goûter et de temps en temps, un petit cahier de correspondance ou une paire de chaussons. Sur le chemin de l’école on parle des copains, de la maîtresse, de la récré, du repas de midi, des chansons qu’il apprend, du rituel du matin ou du goûter : les discussions sont nombreuses, distrayantes, et nous paraissent agréables et sans conséquences particulières.

Quand c’est notre premier enfant, on ne réalise pas à quel point le passage au CP change notre quotidien. Je crois qu’en fait, ni les parents, ni les enfants ne sont vraiment prêts à imaginer ce qui les attend dès la rentrée à l’école primaire.

De la Maternelle au CP : des changements radicaux

Pour mon aînée qui est maintenant au CE2, je me souviens que l’entrée au CP était assez impressionnante. Déjà, dans cette école, et je pense comme dans beaucoup d’autres écoles publiques classiques, les parents ne sont pas invités à entrer dans la cour pour accompagner leurs enfants le jour de la rentrée, ce qui d’emblée refroidit littéralement la situation. Surtout quand on pense au quart d’heure mouillé qu’on passait à leur faire des câlins rassurant avant qu’ils n’entrent, pas très sûrs d’eux, dans leur classe qu’ils connaissent pourtant déjà.

Alors, on fait comme tout le monde, et on salue notre trésor de l’autre côté de la grille. Et puis, notre enfant retrouve ses copains mais ensemble, ils n’osent pas trop courir partout car la cour est très grande et il y beaucoup plus d’enfants, tous plus âgés. Ils ne retrouvent pas non plus la structure de jeux sur laquelle ils avaient l’habitude de grimper, eux, les anciens plus grands de l’école maternelle.

Ce premier jour est bien évidemment rempli de nouveautés en tout genre : la mienne avait droit à 2 maîtresses, et heureusement d’ailleurs car l’une d’entre elles n’avait pas vraiment la cote auprès des petits. Mais je pense que le plus perturbant est cette rigueur et cette rigidité qu’on ne trouve pas à l’école maternelle. Alors que l’enfant avait toujours connu des « groupes » de couleur dans la classe (les bleus, les rouges, les jaunes, les oranges…) et qu’il avait l’habitude de travailler autour de petites tables rondes colorées et assez conviviales et chaleureuses, eh bien là c’est un sacré changement de décor ! Non seulement les places sont individuelles et séparées, toutes face au tableau, mais en plus on ne partage plus les crayons, pinceaux et feutres : chacun doit être responsable de ses propres affaires.

Quand j’y repense, je ne peux oublier à quel point ma fille était fatiguée en rentrant vers 16h30 les premiers jours. Complètement exténuée, elle a dû attendre 2 jours avant de me raconter tout ce qui lui était arrivé et pouvoir prendre du recul par rapport à la situation pour enfin arriver à externaliser ses aventures dans la classe, à la récré, aux toilettes, etc.

Au début, il n’y a pas trop de devoirs, juste quelques fournitures à payer, des papiers à signer, bon, jusque-là rien de bien particulier et de bien différent qu’en maternelle.

Mais une semaine plus tard, c’est là qu’on voit les premiers grands changements, et qu’on comprend qu’ils ne sont pas de courte durée mais qu’ils vont perdurer durant de longues années encore !

Les erreurs sont à corriger… Les devoirs sont à faire

Dans l’agenda, qu’on n’a d’ailleurs pas forcément l’habitude d’ouvrir au début, les devoirs, lectures et révisions en tout genre s’enchainent, sans parler des évaluations orales et écrites, surtout écrites, et il faut bien le dire, assez sévèrement notées. Ce qui n’est pas plus mal pour que l’enfant progresse mais qui peut le faire douter de ses capacités au début. En effet, la maîtresse n’encourage pas de la même manière les enfants en GS et au CP : les efforts entrepris sont banalisés tandis que les fautes et erreurs, elles, sont bien mises en avant grâce à la couleur rouge, couleur que l’enfant commence à redouter car il a, pour la première fois, le sentiment d’être « en échec ».

Eh bien oui, en maternelle il n’y avait pas de stylo rouge, la maîtresse ne barrait jamais un travail, aucune note n’apparaissait jamais, et même si le collage était fait à l’envers, cela n’enlevait rien au charme final du dessin ou de la réalisation, qui était, quoi qu’il en soit, accroché sur les murs du couloir ou de la classe. Devant lui, les parents s’extasiaient pendant que les enfants, fiers, racontaient leurs différents points de vue.

L’individuel prime sur le collectif

Comme dit précédemment, chaque enfant a sa trousse, son cartable, ses cahiers, ses livres, ses fournitures. Encore plus qu’avant, il doit en prendre soin, il doit tailler ses crayons à la maison, recharger son stylo à encre avec des cartouches effaçables, mais surtout, il doit savoir anticiper. Lorsqu’il n’y a qu’une maîtresse toute l’année cela facilite le travail à la maison, mais quand il y en a 2, il faut 2 cahiers du jour et 2 pochettes. L’enfant n’a donc pas intérêt à se tromper de pochette, faute de quoi il n’aura pas ses affaires 2 jours plus tard et cela renforcera son sentiment d’impuissance face à la classe. Au CE1, ma fille avait encore du mal à anticiper et à regarder, d’elle-même, les devoirs du jeudi et d’emmener, le mardi soir, ce qu’il fallait pour travailler le mercredi. C’est d’autant plus dur quand les maîtresses ne communiquent pas entre elles et qu’elles ne donnent pas aux enfants tous les cahiers du jour le week-end pour anticiper le mercredi… Enfin, c’est là qu’on se rend compte de l’importance du choix des affaires achetées avant la rentrée, car un bon cartable est vraiment primordial pour faire comprendre à l’enfant de CP ou de primaire en général,  où et comment organiser ses affaires dans la classe et dans son cartable.

Oubliez le sac à dos : optez pour un cartable d’écolier

Un petit conseil, n’écoutez surtout pas votre enfant de maternelle vous dire quel « sac de grand » il voudra pour la rentrée, il souhaitera à coups sûr le sac à dos arrondi commercial avec son dessin animé ou sa star préférée imprimés dessus. Et c’est normal après tout, il ne sait pas à quoi s’attendre, ne peut anticiper ses futurs besoins et ne comprends d’ailleurs pas bien qu’il devra faire preuve de rigueur en septembre. Ce sera à vous de lui expliquer en douceur et pour cela, il faudra faire preuve de patience et de bienveillance.

C’est le moment de lui expliquer qu’aimer un dessin animé c’est bien, mais que l’école n’est pas le lieu le plus approprié pour jouer au héros ou à la princesse.

Proposez-lui par exemple quelques vêtements à leur effigie pour compenser, mais dites-lui qu’un cartable doit avant tout être solide, étanche, pratique et confortable. Expliquez-lui qu’il devra le porter sur le dos tous les jours, comme il le faisait déjà, mais qu’en plus, il contiendra davantage d’affaires et qu’il sera plus lourd. Dites-lui qu’il devra trier ses cahiers et qu’il aura besoin pour ce faire d’une séparation en tissu et d’un cartable rectangulaire dans lequel tous ses outils rentrent parfaitement et qui lui permettront donc de lui faciliter la vie au quotidien.

Vous pouvez par exemple prendre un sac à dos qui traîne chez vous et y mettre de grands cahier et livres, une trousse et de petits cahiers, plus un goûter et une règle de 30 cm qui ne rentre dans aucune trousse, et montrez-lui à quel point tout se mélange et qu’il vous faut plus de temps pour ranger, trier et trouver vos affaires que dans un cartable large et facile à utiliser. Rien ne vaut l’expérience vécue devant eux plutôt que de simples paroles pour le convaincre.

Choisir le bon cartable, celui qui tiendra le coup !

Le cartable d’écolier basic, celui qu’on voit dans les anciens films d’écoliers vous savez, du style « Les Choristes » eh bien oui, c’est de celui-là que je parle, il n’y a pas mieux pour les enfants de CP. Ma fille en avait un rose, avec de petites fleurs, et en arrivant le jour de la rentrée, je pensais que ses amies auraient un sac plus « moderne » mais en fait j’ai vu avec étonnement que toutes ses copines avaient elles aussi un cartable de ce type-là et même encore plus traditionnels, de style vintage, ça se fait de plus en plus, et je trouve ça très bien. En effet, ça recentre un petit peu les enfants et ça les éloigne un peu de tous ces « personnages » comme Peppa Pig, Pyjamasques, Pat Patrouille, Spider Man et autres Reine des Neiges qu’on finit par détester au bout d’un mois et qu’ils sont les premiers à zapper dès qu’une nouvelle mode apparaît.

Niveau qualité et robustesse, n’ayez pas peur d’y mettre le prix, car un cartable subit beaucoup de choses en un an : les pluies torrentielles, les bouts cornés, les lâchers violents sur le sol ou dans les flaques d’eau, les déchirures suite aux accrochages, les tâches de goûter qui coule ou autre banane aplatie,  ou encore celles d’encre de stylo qu’on n’a pas eu le temps de mettre dans la trousse avant de courir chez papa et maman.

L’une des meilleures marques de cartable que je connaisse s’appelle Tann’s, si vous ne connaissez pas je suis heureuse de vous en parler ici parce que leurs cartables font l’unanimité en matière de résistance, praticité, élégance et confort.

Plusieurs modèles existent, certains étant davantage orientés « filles » d’autres plus « garçons » et d’autres encore, « mixtes », qui peuvent convenir pour tous les goûts.

Trouver un cartable pour garçon

Si vous cherchez un cartable pour votre fils, plusieurs modèles Tann’s sont disponibles sur Amazon. Pourquoi je vous dis Amazon, eh bien c’est tout simplement parce que c’est le moyen le plus simple et le plus rapide de vous en procurer un. Non seulement ça vous évite les déplacements en magasin (ou vous n’en trouverez pas forcément de cette marque-là) ; mais ça vous permet en plus de faire une sélection de cartables parmi lesquels votre enfant pourra piocher celui qui lui plait le plus. Il aura la sensation de l’avoir choisi lui-même (ce qui est d’ailleurs le cas) et vous n’aurez pas à subir des séances de pleurnicheries parce qu’il en voulait un autre, pas du tout adapté à son âge).

Le Cartable 38 Tann’s  Bleu

Si votre enfant aime les aventures en mer, ce cartable va beaucoup lui plaire : bleu marine comme les vagues.

A l’ouverture facile (en un clic), il est pratique et efficace comme on aime : une poche pour le goûter, une autre pour la règle et deux compartiments pour les différentes affaires. Avec lui c’est tout confort dans le dos puisqu’il est rembourré aux bons endroits.

Où qu’il soit posé, son revêtement inférieur et extérieur l’empêchera de s’abimer et puisqu’il est étanche toutes ses affaires resteront au sec… même s’il est pris dans une tempête !

Et le top du top, si vous voulez le petit ensemble qui va bien, c’est d’y ajouter la trousse à double tirette (une pour les crayons de couleurs et l’autre pour les stylos par exemple), un bon moyen de ne pas mélanger les genres et de bénéficier d’une trousse assez longue et large et de qualité (bah oui, une trousse Tann’s assortie quoi…).

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Tann’s Les chinés

C’est mon préféré. Je trouve que niveau couleurs et graphismes il assure avec ses rayures et ses tons clairs, il est gai, lumineux et très original : on n’en trouve pas partout ! Et puis ce cartable est mignon, peut-être parce que les lignes blanches rappellent celles du cahier, mais sans que le style soit pour autant rigoureux ou sévère, je dirais qu’il a plutôt un côté  « matelot ».

Seules les couleurs changent par rapport aux deux modèles précédents puisqu’il a les mêmes caractéristiques pratiques (poche à goûter, renforcements au niveau du dos et des bretelles et toujours les étiquette bien pratiques à l’extérieur comme à l’intérieur pour qu’on le reconnaisse dans la cour). Les petites touches de jaune vif apportent le côté chic et lumineux et se marient très bien avec le gris chiné et le bleu marine.

Je songe même à l’acheter pour la rentrée prochaine de mon fils en CP (il est actuellement en grande section). Je lui montrerai pour lui demander son avis. Et puis, on ne retrouve pas cet affreux brun au niveau des renforcements du sac, ça fait plaisir ! Il n’a pourtant qu’une appréciation sur Amazon, allez comprendre…

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Trouver un cartable pour une fille

Si vous avez une fille, vous n’avez que l’embarras du choix. Comptez environs 7 modèles de cartables Tann’s différents, tous d’excellente qualité et présents sur Amazon, de quoi ravir les coquines les plus exigeantes !

Le Cartable 38 Tann’s Les Fantaisies Kyoto Bleu

Plutôt mignon et discret, je trouve ce cartable attendrissant et passe-partout. Il peut aller avec toutes les tenues et vestes de votre fille (si, si, ces détails comptent pour une fillette de 6-7 ans !) et il reste très féminin sans pour autant afficher le rose bonbon habituel. Très chic et non salissant, c’est le compromis idéal entre efficacité et douceur, il aide votre fille à l’école tout en mettant en avant sa personnalité.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Cartable 38 Tann’s Les Fantaisies Rose

Alors que le cartable précédent était plutôt hivernal, celui-ci est carrément estival : ses fleurs joyeuses et son rouge pétant raviront votre princesse des champs ! Et même si je ne suis pas très fan de ce vieux brun qu’on retrouve un peu partout sur les cartables Tann’s, j’avoue que là, associé à ce brun clair, c’est pile la couleur qui va bien !

C’est un sac qui donne envie d’aller à l’école et qui peut lui aussi, grâce à la couleur primaire rouge, s’associer à n’importe quelle autre couleur de veste ou de vêtement. Et puis le rose, sans être « bébé » est naturellement présent dans les fleurs, donc c’est juste trop mignon et on sait d’avance qu’il a de grandes chances de plaire !

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Tann’s – Cartable Aloha

On est toujours dans la même forme et les mêmes dimensions et caractéristiques que tous les autres modèles, donc on ne va juger, une de fois de plus, que la couleur et le style, plutôt pas mal pour ce cartable d’écolière. Les lignes horizontales viennent contrecarrer le motif fleuri, ce qui est bien pensé. Le motif est quant à lui assez répétitif. Le rose va assez bien avec le bleu marine cette fois, même si le charme n’opère pas particulièrement de mon côté, disons que le cartable est mignon mais assez classique et déjà vu de nombreuses fois, pas très original, donc.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Le Tann’s Iconic Rouge à pois

Enfin un peu de changement avec ce cartable aux deux poches sur le devant, une pour le goûter et l’autre pour la gourde ou les gants, par exemple.

Les couleurs se marient bien (pensez malgré tout à enlever cette étiquette verte qui ne va pas du tout avec les autres couleurs) ! Le cartable est chic, indémodable, la couleur rouge mettant bien en avant le bleu plus foncé. La couleur intérieure est plutôt joyeuse et féminine, ce modèle plaira beaucoup aux fillettes sérieuses et coquettes.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les cartables mixtes

Les cartables Tann’s étant hyper résistants, ils peuvent très bien servir à une petite fille puis à un petit garçon, et vice versa. Les modèles mixtes sont très pratiques si vous comptez en faire profiter plusieurs enfants, car, il faut bien le dire, pour le prix du cartable (assez exagéré je trouve même si la qualité est bien présente), il serait dommage de ne l’utiliser qu’un an, et d’ailleurs, il est justement conçu pour faire face aux aléas des années !

D’ailleurs, pour info, lorsque vous commandez un cartable Tann’s sur Amazon, on ne vous livre pas uniquement le cartable, mais aussi une boucle de rechange au cas où la première viendrait à céder ou ne fermerait plus. On peut dire que c’est l’unique défaut de ces modèles : ils s’ouvrent tout seuls au bout d’un certain temps (temps plus ou moins court ou long en fonction des usages et des soins apportés au sac). Cependant, il semblerait que la marque ai pris conscience de cette déficience et offre à ses clients de quoi faire face à ce problème, ce qui fait toujours plaisir (on aime quand nos remarques sont pris en compte par le SAV, oui, oui !)

Voilà voilà pour le petit tour d’horizon des cartables Tann’s, si vous aimez ces modèles, sachez que vous ne serez pas le/la seul(e), de plus en plus de parents choisissent la qualité plutôt que le commercial et j’ai envie de dire… tant mieux ! Vos enfants méritent de belles choses et méritent de travailler dans de bonnes conditions, et vous verrez qu’avec le temps, votre achat sera largement amorti !

Et pour finir…

Les meilleures ventes de cartables Tann’s sur Amazon

1
Cartable 35 Tann's Les Unis OSLO Bleu Marine

Cartable 35 Tann's Les Unis OSLO Bleu Marine

Amazon
59.50
→ Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le :
2
Promo -20%
Cartable 38 Tann's

Cartable 38 Tann's

Amazon
61.20 76.50
→ Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le :
3
Promo -10%
Tann's Cartable 38 cm Fille - CP au CE2 Bleu/Rose

Tann's Cartable 38 cm Fille - CP au CE2 Bleu/Rose

Amazon
69.99 77.90
→ Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le :
4
Tann's Cartable 38 cm Fille - CP au CE2, Bleu, (38265)

Tann's Cartable 38 cm Fille - CP au CE2, Bleu, (38265)

Amazon
80.90
→ Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le :
5
Tann's, Cartable 41 cm Fantaisies Nina Bleu Fille

Tann's, Cartable 41 cm Fantaisies Nina Bleu Fille

Amazon
91.55
→ Voir l'offre
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le :

Où acheter son cartable Tann’s ?

Avec la rentrée scolaire qui approche à grands pas, c’est le moment ou jamais pour vous d’acheter le futur cartable Tann’s de votre garçon ou de votre fille ! En effet, force est de constater que ces cartables ne restent parfois pas bien longtemps dans les maroquineries, et il peut parfois être difficile de trouver des cartables Tann’s disponibles dans les rayons…

Ainsi, dans le cas où vous seriez à la recherche d’un cartable Tann’s pour la future rentrée, vous pourriez faire le choix de vous tourner vers des boutiques locales près de chez vous, ou encore sur des sites de vente en ligne spécialisés. Toutefois, le meilleur choix reste sans aucun doute de se tourner vers la boutique officielle de la marque Tann’s. En effet, grâce à cette dernière, vous allez pouvoir acheter le cartable de vos rêves, et surtout de celui de votre enfant.

Grâce à une sélection des meilleurs modèles de cartables Tann’s sortis récemment, il vous sera même possible de vous procurer des accessoires assortis. Il est vrai qu’avec une trousse Tann’s aux couleurs du cartable que vous achetez, votre enfant sera ravi de retourner à l’école dès le mois de septembre !

Réagir